Voyager, ça coûte cher non ?

dimanche, octobre 22, 2017


Aujourd'hui, j'avais envie de te parler de voyages, un domaine que je maîtrise plutôt bien. Depuis que je suis petite, je voyage. Enfin, à cet âge là, mon escapade annuelle c'était les vacances d'été chez Opa et Oma en Allemagne. Alors forcément, j'associe les vacances à l'étranger (ou au moins à un changement de lieu) ce qui se traduit inévitablement par un besoin de partir, sinon j'aurais l'impression de les gaspiller. De manière générale, je planifie mes déplacements selon mes moyens financiers et si je vis une période de vaches maigres, tant pis, je vais me contenter de rêver à de chouettes destinations en attendant des jours meilleurs. Voyager ne doit pas être une source de stress, bien au contraire. 



           ••» VOYAGER NE TE DEMANDE PAS DE VENDRE UN REIN «••
  ◇▬▬▬▬▬▬◇

sauf si tu as des goûts de luxe. Par exemple, si tu as un budget restreint et que tu choisis de réserver une chambre dans un hôtel à 5 étoiles, tu sais que tu te mets dans une position délicate. Je ne te jetterais pas la pierre car je suis un être humain et il m'est arrivée de succomber à l'appel du luxe. Une fois. Je ne regrette rien mais je ne le referais pas. Bon, des conneries on en fait tous. La meilleure chose à faire pour partir de façon économique, c'est d'organiser son/ses départ(s) à l'avance. Et plus tu t'y prendras tôt, moins ça te coûtera d'argent. Au niveau transport, j'évalue toujours toutes les possibilités en restant cohérente bien sûr. Je ne vais pas partir en bus au lieu de l'avion pour économiser 30 euros alors je que je vais perdre une journée de voyage (si c'est de nuit, attention à la fatigue), sauf si je pars deux semaines. Voyager pas cher ne demande pas d'avoir la boss des maths mais plutôt un bon sens de l'organisation et une bonne connaissance de tous les outils cheap tels que Airbnb, blablacar, mégabus, skyscanner etc. 


  ••» GÉRER SES FINANCES «••
  ◇▬▬▬▬▬▬◇

Alors, je ne vais pas te dire ici comment vivre ta vie. J'ai assez de la mienne. Plus sérieusement, un budget voyage se prépare et s'optimise. Selon ta destination et la durée, je te conseille d'y aller mollo avec les dépenses que je vais nommer ici : "fun". Ce qui veut dire, si je schématise, moins de restaus, de verres à boire, de cigarettes, bref, touts les trucs susceptible de plomber ce budget. Attention, je ne te dis pas de vivre comme une nonne mais de réfléchir à deux fois avant de commander une deuxième coupe de champagne. En ce qui me concerne, mon avantage (en plus ne ne pas fumer) c'est de ne pas posséder de maison/appartement (avec les frais que ça engendre) et de ne pas avoir de voiture (un vrai gouffre financier). Aussi, si le coeur t'en dit, tu peux tenter la méthode régressive dite : tirelire , qui t'incite à déposer un montant défini auquel tu te promets ("croix de bois, croix de fer, si tu mens tu vas en enfer") de ne pas toucher. Mais oui, TU ES CAPABLE, je te fais entièrement confiance. 



           ••» AVOUE, QUAND T'ÉTAIS EXPAT, T'ÉTAIS PLEINE AUX AS «••
  ◇▬▬▬▬▬▬◇

Désolé si je m'apprête à casser un mythe mais NON, je ne vivais pas dans une villa surplombant les hauteurs de San Francisco, Montréal et Toronto. Je gagnais bien ma vie c'est vrai, mais comme tout le monde j'avais des dépenses "reloues" et mes loyers étaient à la hauteur de mes salaires, donc pas donnés. D'ailleurs, mon année et demie en Californie n'avait rien à voir avec une télé-réalité. Je ne passais pas mes journées à surfer en attendant le coucher de soleil (note, j'aurais adoré) mais plutôt à bosser, et parfois comme une dératée : Ça te dit quelque chose des semaines à 50h sans jours de congé et avec deux semaines de vacances par an ? Et bien ce n'est pas une légende, c'est bien souvent la norme américaine. The American Dream a son prix. Ceci ne m'a pas empêchée de kiffer ma vie là-bas et d'en profiter un maximum. Tout comme au Canada (avec un contexte plus détendu vu que j'étais dans l'enseignement). Alors oui, j'ai énormément voyagé. A outrance. J'ai pris des bus à 40$ l'aller-retour en me tapant 12h de route de nuit pour voir des endroits pas mal cool. Jai toujours bougé de façon économe et au final, ce qui me coûtait le plus cher, c'était le billet d'avion pour rentrer en France une fois par an. Etre expatrié/immigré a son prix aussi.



Bref, voyager c'est un mode de vie... une question de priorités. A toi de t'y retrouver à ta façon.

2 commentaires

  1. Salut Jasmin ! Je ne sais pas si tu te souviens de moi, on s'est croisé cet été dans les bureaux de la jeunesse et tu m'avais parlé de sacrées blogueuses. Alors voilà quelques mois plus tard je m'en suis rappelée et je suis tombée sur ton blog !
    Je suis actuellement en voyage en Asie et je me suis reconnue dans ton article ! Beaucoup me dise que je dois être super riche pour entreprendre un voyage de plusieurs mois mais non ! Tout est une question de choix ...
    Bonne continuation à toi et à bientôt !
    Marianne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Marianne ! Pour être honnête, je ne me souviens pas.... mais je suis contente de voir que tu as suivi tes envies de voyage ! Ton blog est très chouette et je te souhaite aussi une belle continuation, là-bas, ici ou ailleurs ;)

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .