Janvier, un coup de mou.

dimanche, janvier 07, 2018



J'aime pas trop le mois de janvier. Pas du tout en fait. C'est long pour rien. Y a bien la galette des rois mais enchaĂźner tout de suite comme ça aprĂšs les fĂȘtes c'est plutĂŽt tendu, cĂŽtĂ© estomac. 

On se perd dans la nourriture. 

Ça Ă©vite de penser aux rĂ©solutions qu'on a prises (ou pas) pour se donner bonne conscience. Comme si en y pensant trĂšs fort ça allait changer quelque chose. Bon au fond, j'y crois un peu Ă  ces trucs-lĂ  parce que j'ai quand mĂȘme fait un test de personnalitĂ© tibĂ©tain que j'ai ensuite envoyĂ© Ă  huit personnes afin de me donner une petite chance de rĂ©aliser mon voeu. Ne me jugez pas, je me suis juste dit que je n'avais rien Ă  perdre.

Le mois vient seulement de commencer et je le trouve dĂ©jĂ  long. Plus que d'habitude en tout cas. Et oh my gosh, mĂȘme mon agenda est vide. Je cherche toujours Ă  comprendre quand j'ai des petits coups de mou et j'essaie de me concentrer sur les jolis moments. Mais voilĂ , parfois, c'est un peu plus difficile. Je me dit aussi que ça fait 2 mois que je ne suis partie nulle part. Ceci pourrait expliquer cela. Je serais donc en manque de nouveautĂ©.

Y a quelques jours, je relisais d'anciens articles de mon blog et je me suis rendue compte Ă  quel point ma vie avait changĂ©. A quel point j'avais changĂ©. 

Bien sûr, je suis plutÎt satisfaite et je suis contente de vivre maintenant prÚs des gens que j'aime mais je crois que j'attends quelque chose qui me bousculerait un peu, Pas d'expatriation car je n'ai plus d'énergie pour ça mais un truc qui transforme un peu mon quotidien. Je t'entends me souffler "un mec", et j'y ai pensé mais ma vie n'est pas un film M6.

Et comme si c'était facile de rencontrer, déjà.
Et comme si c'Ă©tait facile de se laisser tomber amoureuse.
De baisser la garde, de laisser ses Ă©motions, son coeur prendre le dessus. 

Quand mĂȘme, je me dis que y a pas trop quoi pleurer et que si cette histoire de mail envoyĂ© Ă  huit personnes fonctionne, dans ces cas-lĂ , ça arriverait un jeudi alors je n'ai plus qu'Ă  me tenir prĂȘte. La vache, I am loosing it.



Allez, plus que 24 jours et avant que j'oublie, je te souhaite une bonne annĂ©e. Je sais, c'est chiant de l'entendre Ă  tout bout de champ mais courage, fĂ©vrier s'en vient.

6 commentaires

  1. Bonne année Jasmine et aprÚs ces quelques lignes, j'ai envie de te serrer bien fort dans mes bras. Bisous ma belle

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Merci Agathe, ça me touche beaucoup. Bisous

      Supprimer
  2. Il est si joli ton texte sur la tristesse de janvier !

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Oh merci ! La tristesse peut ĂȘtre joli :)

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .