Les jolies surprises

mercredi, mai 11, 2016


Suite à la lecture d'un article dans le magazine Flow (ma bible), avec mes colocs, on a décidé de mettre en place une Happiness Jar. Ça consiste à remplir un bocal avec ce que tu veux à chaque fois que tu as eu un moment (petit ou grand) qui t'a rendu heureux.

C'est simple et agréable. Sans pression. Ce n'est pas parce que ton pot ne déborde pas que tu as une vie horrible. Le bonheur ne s'amasse pas mais il peut être représenté par un tas de choses. 


Il y'a des gens qui n'aiment pas les surprises, c'est leur droit. Moi c'est tout le contraire, surtout depuis que j'ai appris à lâcher prise. J'aime que l'on me surprenne, peu importe la manière, ce qui compte c'est d'embellir le quotidien. 
Récemment, j'ai reçu une carte postale de ma copine Luz qui habite à Toronto et je l'ai aimé pour tout ce qu'elle représentait : notre amitié, les souvenirs, les discussions sur Whats App etc. C'est une attention qui m'a touchée et je m'en moque si ça fait "culcul la praline" de le dire. Cheesy or not, it made me happy.

Vendredi, je suis partie à Paris car le lendemain on allait au Touquet avec des amies. Il faisait beau, j'avais envie de sucré alors hop on s'est pris une glace avant d'aller s'asseoir au Champ de Mars en admirant la Tour Eiffel. Oui, ça fait la touriste de base mais je l'assume pleinement. 


Pour aller à Paris, j'ai opté pour la solution la plus économe, c'est-à-dire Megabus. Pendant un cours instant, j'ai eu l'impression d'être de nouveau au Canada. Ça m'a fait sourire. Et puis ma coloc est tellement cool qu'elle est venue me chercher en voiture à 1h du matin là où nous descendait le bus. C'est super important de voir que l'on peut compter sur des gens, ça prouve qu'ils sont vrais.


Tu vois, c'est plein de ces moments-là qui me donnent le sourire, comme quand mon père est venu aider ma soeur à déménager quand je lui ai envoyé un texto de désespoir parce que sans lui, ça n'aurait pas été possible (ma soeur a un sens de l'organisation catastrophique bien à elle). On a fini la soirée tout les trois avec un taco à se moquer l'une de l'autre, la famille quoi. 

Et puis ce soir, en rentrant d'une petite soirée improvisée, je reçois un message via Facebook d'une ancienne élève de Toronto. Elle est en Europe et m'a proposé de boire un café quand elle sera à Paris. C'est chou, c'est bisounours, c'est tout ce que j'aime. Créer et conserver des liens, ça aussi c'est super important. 



Oui, tout va bien. Et j'ai même une Happiness Jar pour le prouver !

6 commentaires

  1. Les petits bonheurs sont les plus doux et ceux qu'on savoure le plus ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que c'est aussi culturel. Je trouve que les gens ici sont plus open a être "grateful" et bisousnours. Alors qu'en France j'ai l'impression que c'est plus mal vu.
    Et oui c'est clair, pareil pour moi, quand je rentre en Lorrain on me demande comment était Paris lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis d'accord avec toi, j'adore ce côté "grateful", chaleureux quoi :)

      Et pourtant...il y'a tellement mieux que Paris !

      Supprimer
  3. :)
    J'aime les petits bonheurs du quotidien. C'est ce qui fait la vie, la vraie ♥

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .