Toc Toc Toc ! Qui est là ?

mercredi, novembre 11, 2015




Je suis de retour en France depuis plus d'un an mais j'ai l'impression que c'est vraiment depuis  septembre que je suis rentrée. 
L'année dernière j'étais dans la période charnière, en attente si tu préfères. J'ai fait de la colocation avec des amis en attendant de, j'ai travaillé dans un hôtel en attendant de, mais j'attendais quoi au fait ? Et bien d'être sûr que je n'allais pas repartir au Canada.  


Depuis le mois de septembre, je suis à nouveau dans le domaine de l'enfance, je me suis investie dans ce chouette projet qu'est les Sacrées Blogueuses et j'ai rencontré un tas de gens nouveaux. Et je ne me plains pas parce que ce sont plein de choses positives qui m'arrivent. 

Sauf que parfois j'ai l'impression d'être une cocotte minute prête à exploser. Il se passe tellement de trucs nouveaux que je m'y perds un peu. J'ai des moments de doute et il m'arrive de ne plus vraiment savoir qui je suis. Dans ces moments-là, rien de tel que l'appel à un(e) ami(e) (ou plusieurs hein), pour se recentrer un peu. Et puis ils sont toujours de bons conseils. Ils m'ont dit d'être moins exigeante avec moi-même, que c'est normal d'être toujours un peu à l'ouest, j'ai vécu 10 ans à l'étranger, je ne peux pas faire comme si de rien n'était. 

Et c'est vrai, ils ont raison. Il faut que je me montre plus patiente, peu importe le temps que ça prendra. J'y arriverais. 


Du coup aujourd'hui, en me réveillant, j'ai décidé d'affronter la réalité et de faire le tri dans mes affaires. Mes affaires de là-bas. Autant te le dire tout de suite, j'ai un peu chialé ma-mère, mais je me suis sentie vachement mieux après. Et les larmes ont fait place aux sourires. 


Je sais que je vais finir par me retrouver, il faut simplement que je me fasse confiance.


Et sinon, je ne serais pas contre un week end au vert, sans internet et téléphone, et en bord de mer si possible. Ça me fait toujours du bien de voir la mer. Je crois que ça va être mon cadeau d'anniversaire de moi à moi. J'attendrais bien qu'un gentil garçon fou d'amour pour moi me l'offre mais ma vie est loin d'être une série télé. Et on est jamais mieux servi que par soi-même. 



PS: Tu veux rigoler un coup ? Ma mère m'a dit aujourd'hui : " Tu sais, je connais quelqu'un qui a rencontré son mari à 60 ans. " Je ne sais pas trop comment je dois le prendre mais tu comprendras pourquoi il m'est impératif de trouver mon chez-moi.

11 commentaires

  1. Oui ca prend beaucoup de temps de 'se remettre' d'un retour. je viens de m'en apercevoir la semaine derniere cela m'a pris presque 18mois et un autre demenagement! En tout cas tu as l'air d'avoir plein de porjet sympas! Et si tu as besoin d'un week-end au vert vient me voir en Ecosse (oui avec la pluie c'est super vert!;) ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours contente de voir que je ne suis pas la seule à être dans ce cas-là !

      L'Écosse me tente beaucoup et c'est dans ma liste de pays à visiter... je te tiens au courant :)

      Supprimer
  2. La conclusion m'a fait éclater de rire ! J'ai pas la mer mais le fleuve, et sans Internet ni téléphone ça peut se faire facilement, mi casa es su casa :) et je viens d'ouvrir voyages scnf, je t'écris de suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! :)

      Je vais venir te rendre visite, ça tu peux en être sûr !

      Supprimer
  3. J'aime ta note de fin, je ris de ta note de fin, mais j'espère pour toi comme pour moi de ne pas être dans ce cas!
    Je t'aurais bien proposé un week-end à la mer, mais comme je suis chez mes parents... Voilà une bonne raison pour laquelle il me faudrait un chez-moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)

      Alors tu me préviens dés que tu as un chez toi ! ;)

      Supprimer
  4. Hola Jaja!
    ça faisait quand même un moment que j étais pas allée sur ton blogue et j avais oublie a quel point j aime te lire :)
    J pense que l essentiel n est pas que tu finisses par te trouver mais plutôt que plus le temps passe et plus tu apprécie ta recherche...parce que si tu fais un sondage autour de toi, j pense pas qu il y est beaucoup de monde qui puisse te dire avec confiance qu il s est trouve... La vie c est la recherche perpétuelle de soit, et cette recherche en quelque sorte éternelle est ce qui te fait grandir, évoluer, changer, c est ce qui te construit...
    Voila, c était la minute philosophique de Cindy... lol
    P.S: la réflexion de ta mère m a fait mourir de rire!

    RépondreSupprimer
  5. Excellente ta maman mais heureusement que tu as ton chez toi !! Et va voir la mer, surtout la bretonne... ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, elle est marrante... AH AH !

      La mer... j'en rêve :)

      Supprimer
  6. J'ai exactement ce même problème : la cocotte minute ! Des projets plein la tête ... Tout le temps ! Et une exigence de haut level... Alors forcement, parfois c'est dur ! Mais personne ne sait qui il est, même à 50 ans ( et tu as dis que l'age on s'en foutait de toute manière :p ) Je crois qu'il faut vivre et être patient, et les choses se font, au fil de l'eau ! Allez, ayons confiance en l'avenir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il faut être patient et faire confiance à l'avenir :)
      Et oui, on s'en fout de l'âge !

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .