Quand la confusion s'installe, c'est mal.

dimanche, août 31, 2014


On dit qu'une femme devient folle quand elle est amoureuse. J'aimerais te dire que c'est mon cas, mais non. Rien de tout ça.

Ma vie est compliquĂ©e, en fait c'est faux quand je dis ça, ce n'est pas ma vie qui l'est, c'est moi. C'est le dawa dans ma caboche tu ne t'imagines mĂȘme pas.

Je suis Ă  Bruxelles depuis lundi, c'est une trĂšs belle ville et j'aimerais m'y sentir bien. J'aimerais que tout marche comme sur des roulettes, comme je me l'Ă©tais imaginĂ©. Oui parce que je m'Ă©tais montĂ© tout un film. Il faut vraiment que j'arrĂȘte de faire ça. 

Note Ă  moi-mĂȘme: Rien ne se passe jamais comme prĂ©vu.

J'ai sous-estimĂ© le retour. Enfin plutĂŽt ma capacitĂ© Ă  le gĂ©rer. Je suis rentrĂ©e car je commençais Ă  me sentir seule et que j'en avais ras la casquette de l'hiver canadien et partir en Belgique (mĂȘme si c'est plus proche) ne change pas le schmilblic.  
Refaire tout Ă  zĂ©ro, en solo (parce qu'en couple ça doit ĂȘtre tellement plus simple), et bien je n'en n'ai pas la force pour le moment. Et attention, rĂ©vĂ©lation, j'ai besoin de mes proches. C'est la premiĂšre fois que je l'admets aussi facilement, sans dĂ©tour. There has to be a first time.

J'ai appelé quelques amis et j'ai appelé au secours sur Hellocoton (encore merci les filles) et finalement vous m'avez tous conseillée de rentrer à Reims.

Alors compte tenu de mes finances et du flou dans ma tĂȘte, j'ai donc dĂ©cidĂ© d'aller chez moi mardi. Ça me permettra de faire le point et je dois aussi aller Ă  la chambre des mĂ©tiers pour voir de quelle façon je peux faire valoriser mes annĂ©es de travail Ă  l'Ă©tranger. 

Je ne veux pas voir ce changement de cap comme un échec, Bruxelles sera toujours là si je décide d'y retourner. Je n'ai rien à prouver non plus. Je veux faire ce qui est bien pour moi, là maintenant. Je vais essayer de vivre les jours les uns aprÚs les autres et de ne pas trop prévoir les choses à l'avance. Sinon je n'aurai rien appris de mes erreurs



En tout cas, la premiĂšre chose que je vais faire en arrivant Ă  la maison, c'est un gros cĂąlin Ă  mon chat RomĂ©o. Il est mon compagnon de route depuis bientĂŽt 7 ans.Il saura me remonter le moral. 

14 commentaires

  1. je te souhaite d'y voir bientĂŽt beaucoup plus clair, mais n'oublie pas que rien n'est jamais dĂ©finitif. Si tu as vraiment ce rĂȘve de t'installer Ă  Bruxelles, alors il sera toujours temps d'y retourner. Et si jamais tu finissais par vouloir revenir au Canada, pareil, rien ne t'empĂȘche de le faire. Et si finalement tu te sens bien en France, alors comme tu dis, tu n'as rien Ă  prouver, l'essentiel est de trouver un endroit oĂč on se sent bien, quel qu'il soit. :)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Merci! Ce qui est certain c'est que pour le moment j'ai besoin de faire le point prĂšs des miens. Et comme tu le dis si bien, aprĂšs j'irais lĂ  ou mon coeur m'emmĂšnera :)

      Supprimer
  2. J'en parlais justement avec mon frĂšre il y a quelques jours, du fait de mettre toute son Ă©nergie Ă©motionnelle dans l'image d'un projet pas encore rĂ©alisĂ©: alors que j'avais prĂ©vu toute une journĂ©e dans ma tĂȘte, elle ne s'est finalement pas dĂ©roulĂ©e comme prĂ©vu, alĂ©as naturels de la vie... que j'ai toujours gĂ©rĂ© trĂšs, trĂšs mal. J'essaye de vivre "au jour le jour" mais visiblement je ne suis pas du tout douĂ©e pour ça (en mĂȘme temps, en ce moment, avec la pression de trouver oĂč je vais migrer / quand / pour faire quoi / dans quelles conditions, vivre au jour le jour est assez dĂ©licat)
    Quant au fait de se sentir seul et d'ĂȘtre en solo pour dĂ©buter quelque chose... Deux sentiments que j'ai Ă©prouvĂ© et que j'Ă©prouve encore :(

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Ne t'inquiÚte pas, vivre au jour le jour n'est facile pour personne (à moins que tu sois un bouddhiste affirmé) (ah ah).
      Mais peut-ĂȘtre qu'au fond, tu n'es pas si mal oĂč tu es ;)

      Bises

      Supprimer
  3. Ma caboche dois ĂȘtre dans le mĂȘme Ă©tat que toi haha ! Le plus dur c'est d'avoir le choix entre plusieurs routes et de pas savoir laquelle mĂšnera Ă  ce que tu veux le plus sereinement possible...
    Tu sais que tu peux te casser la gueule dans n'importe quelle voie. Alors c'est vrai que le plus sage c'est de retrouver ses proches. Et je vais d'ailleurs faire comme toi ;)
    Bon courage pour la suite !

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. En fait, trop de choix tue le choix. Pas vrai? ;)

      Bon courage Ă  toi aussi!

      Supprimer
  4. Je te souhaite du courage et beaucoup de repos pour "ta caboche" comme tu le dis.
    C'est en se perdant qu'on trouve le véritable chemin. =)
    Je suis sûre que tu réussiras à trouver le tien.
    Peut-ĂȘtre que la rĂ©ponse se trouve lĂ -bas. ;)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Merci beaucoup, et je crois que tu as raison, je ne vais pas rester perdue Ă©ternellement! :)

      Supprimer
  5. Je te comprends... Je pensais que ce retour serait plus facile dans mon cas Ă©galement.
    Je pensais rentrĂ©e pour de bon en France aprĂšs MontrĂ©al et mon voyage en Asie mais je me rends compte que je suis incapable de rester lĂ . Je ne sais pas oĂč aller encore (enfin rien de sĂ»r), alors je me laisse un peu de temps.
    Prends du temps pour toi, pour te remettre de ton ancienne vie canadienne, prends du temps pour savoir oĂč tu veux aller, profiter de ta famille... Bruxelles ne va pas bouger ;)
    Et un retour aux sources fait toujours du bien !
    EgoĂŻstement, cela me rassure de voir que je ne suis pas lĂ  seule Ă  ĂȘtre dans le flou ;)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Moi aussi je suis contente de ne pas ĂȘtre la seule! :)

      Oui, je vais prendre du temps pour moi. Et qui sait, peut-ĂȘtre que je vais finir par aimer la France, ou du moins un coin de la France (Lyon et le sud m'attire beaucoup) ou pas du tout. Je ne sais pas. Ça va venir, la rĂ©ponse est en moi, en nous.

      Bon courage à toi aussi, on va y arriver, c'est sûr :)

      Supprimer
  6. Ah je faisais un essai et ça marche!Tu me connais!Alors,Ne t'inquiÚte pas!Je sais que tu vas trouver quelque chose !Putain tu as toute une Assos derriÚre toi,c'est cool, Avec ça je ne me fais pas de doute!Moi je te dis pense à tout ces gens illégaux qui kiffent NYC ,et qui se sont bùtis leur petit coin et qui y sont encore et toujours!!! hello!!!!Alors c pas toi avec tes 2000 visas qui va réussir à faire son trou en Belgique en l'occurrence si c'est la que tu veux atterrir pour X années ou à vie!Ne te laisse pas faire par ces courants d'air polluants!!!,Okay lApero!????grosse bise,Oui c moi,,,!!!!

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Merci copine! J'ai envie d'une tarte passion! ;)

      Supprimer
  7. Nb: je ne me suis pas relu! Mais tu as saisi le message de soutien! Right!!!???a bientĂŽt ,

    RĂ©pondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .