Le jour ou j'ai compris que j'avais besoin des autres

jeudi, août 28, 2014


Et bien je suis rentrée dans la phase d'acceptation de l'autre. 

Apprendre à faire pleinement confiance n'est pas si simple. En ce qui me concerne, j'ai souvent pensé qu'en demandant de l'aide, on devenait redevable, qu'on perdait de son indépendance. C'est peut-être aussi de l'orgueil mal placé. Ou juste la trouille de ne pas être aussi forte ou débrouillarde que l'on pensait. J'ai tendance à mettre la barre haute, à être exigeante avec moi-même. Je ne sais pas pourquoi, personne ne me le demande.

Mais depuis quelque temps, j'ai changé ma façon de voir les choses. J'ai de plus en plus envie de répondre "oui" à la question "Tu as besoin d'aide?", parce que c'est réconfortant, rassurant d'être épaulée. En fait, j'en suis arrivée à cette conclusion après mes 2 ans et demi de psychothérapie. Je me souviens avoir terminé ma dernière séance (Eddy Mitchell sors de ce corps) en disant que finalement, c'est agréable d'avoir des gens sur qui compter. 

Depuis que je suis rentrée, je reçois beaucoup de mots d'encouragements (de la famille, des amis du Canada, d'ici) et de soutien. Et ça me touche. Et surtout, ça m'aide à ne pas craquer ( car un retour, même voulu, n'est pas toujours évident à gérer) et à accepter le bras tendu. Parfois je me demande si cela ne veut pas simplement dire que je permette que l'on m'aime. Peut-être que c'est aussi simple que ça après tout.

En tout cas, merci.

Maintenant j'ai compris que je n'étais pas seule. J'ai compris que reconnaître avoir besoin des autres c'est humain. Et crois moi, je ne cherche pas à être surhumaine. Je préfère laisser ça aux autres.


6 commentaires

  1. héhé Eddy Mitchell! ^^
    c'est pas si évident que ça d'accepter de l'aide, et aussi d'en demander, alors bravo à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, on arrête pas d'apprendre! :)

      Supprimer
  2. J'aime bien cet article, c'est une chose essentielle que d'accepter l'aide des autres et qu'ils fassent des choses pour nous. En effet, c'est leur laisser la possibilité de montrer qu'ils nous aiment et c'est aussi accepter que les autres nous aiment et nous le montrent... C'est important aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ça m'a fait du bien de l'écrire. Oui, très important!

      Supprimer
  3. Ce n'est vraiment pas évident d'accepter de l'aider et encore moins d'en demander...pour ma part, j'apprends toujours. Même si un jour, il faut se rendre à l'évidence: on ne peut pas tout maîtriser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement ça qui est difficile à faire: le lâcher-prise.... Allez, on tient le bon bout!

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .