C'est la volonté qui compte

mercredi, juillet 02, 2014


Aujourd'hui, le 1 juillet, ça fait 8 ans que je suis au Canada. Je suis arrivée avec 2 valises (enfin je crois) et j'ai d'abord vécu à Montréal. J'avais 26 ans et pas d'emploi. 

Je pensais qu'être audacieuse, téméraire, c'était l'apanage de la jeunesse. Mais en fait non. Pas que je suis vieille hein, mais si tu m'avais demandé il y' a 2-3 ans si je comptais rentrer un jour en Europe, je t'aurai traité de fou, enfin peut-être pas, je ne suis pas méchante comme fille. 
C'est juste que j'étais tellement bien ici que je ne m'imaginais pas un seul instant rentrer. Et puis je me disais que passé la trentaine, je n'aurai plus la force de partir à nouveau. De tout recommencer. 

Comme quoi, ne jamais dire jamais (citation de Napoléon III) (Justin Bieber n'a rien inventé) (je précise au cas ou y' aurait des ados dans la salle)

Alors à 34 ans, j'ai décidé de faire la même chose mais dans le sens inverse. Enfin j'ai un peu l'impression de rentrer au bercail (dis moi si j'me trompe). N'ayant plus l'insouciance de ma vingtaine (damn it), je craignais d'être un peu rouillée, de faiblir devant le moindre obstacle, de stresser tout le long du processus du retour comme à la veille d'un examen (fallait me voir avant et pendant les épreuves du BAC et du BTS) (et après, pendant l'attente des résultats) mais finalement je le vis bien mieux que ce que je pensais. 

La force du Jedi est avec moi.

Peu importe en fait ça me chier que mes vingts ans soient derrière moi, il n'y' a pas d'âge pour apporter des changements à sa vie. 


Donc si j'ai un conseil à te donner, c'est d'écouter ton coeur, le reste suivra. 

14 commentaires

  1. :) (j'ai rien a dire, juste un sourire m'es venu en commentaire)

    RépondreSupprimer
  2. ça fait du bien aussi de voyager, et de voir autre chose ;) Tant qu'il y a l'envie tout est possible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça permet de rompre la routine, de donner un petit coup de tonus à sa vie :)

      Supprimer
  3. Il est très chouette et très porteur d'espoir cet article, j'aime bien le message que tu y véhicules!
    Et en le lisant je me suis dit "il va être en une celui-là" et j'avais raison ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! J'espère avoir motivé un tas de personnes :)

      Supprimer
  4. C'est souvent ainsi : au début on dit jamais on rentrera, jamais, jamais, jamais... Puis un jour, on sent qu'il est temps de repartir. Le truc bien dans tout ça c'est que ça permet de redécouvrir son pays :) Je pense au mien chaque jour...et à chaque fois je me dis jamais je ferai le sens inverse, je suis bien ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, j'ai jamais eu autant envie de découvrir la France et l'Europe! Et les distances vont m'y encourager ;)

      Supprimer
  5. Et bien moi je t'envie d'avoir le courage d'être partie... et de repartir! Dans moins de deux mois je vais avoir 26 ans et j'ai vraiment envie de repartir à l'aventure mais je suis une grosse poule mouillée (et en plus, j'ai pas confiance en ma capacité à surmonter ma timidité). Ohalala, que je voudrais me retrouver il y a cinq ans, lorsque je partais à l'étranger MAIS avec le filet du "je suis étudiante" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant toute chose, il faut que tu croies en toi.

      Sinon, connais tu le Service Volontaire Européen? Ça pourrait t'intéresser: http://www.france-volontaires.org/-Service-Volontaire-Europeen-SVE-

      Supprimer
  6. Tout est possible, tout est réalisable :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, il suffit de se faire confiance :)

      Supprimer
  7. Tu rentres en Europe ? Wow he bien je suis actuellement dans le meme etat desprit que toi à tes debuts. Je ne me vois pas du tout rentrer en France. Si je dois, ca serait pour ailleurs....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui je rentre, mais pour m'installer à Bruxelles! Une autre aventure :)

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .