De quand je suis devenue une extraterrestre en France

dimanche, mai 04, 2014




Après toutes ces années passées au Canada, à chaque fois que je rentre en vacances dans le pays du fromton, j'ai un regard, comment dirais-je... nouveau.


La gastronomie (et la piccole)
Ne te moque pas de moi, mais j'ai poussé le ridicule jusqu'à prendre des photos dans un supermarché, parce que les rayons de yaourt sont amaaaaaazing. Non seulement c'est bon mais c'est varié. J'ai failli versé une larme en mangeant ma danette à la vanille et j'ai presque poussé un cri en revoyant les yaourts La Fermière dans leurs jolis pots en terre cuite. EN TERRE CUITE LES GARS. Jamais tu verras ça ici, ou alors ils te les vendraient 15$ le pot. 

Dois je vraiment parler du champagne? Non parce que venant de Champagne-Ardenne, j'ai grandi avec. A Reims, on le sort pour TOUTES les occasions. Si je devais résumer, le champagne est aux Rémois ce que la poutine est aux québécois. Sauf qu'ici la bouteille coûte minimum 35$. Oui, tu as bien entendu. Donc quand je rentre, j'en bois presque tous les jours comme les stars de cinéma.

Parlons un peu des fruits maintenant. Quand je suis allée chez ma soeur l'été dernier, dés qu'elle a ouvert sa porte, j'ai senti une odeur qui a faite plaisir à mes narines. Elle s'est foutue de moi en disant "calme toi, ce ne sont que des abricots" mais elle ne peut pas comprendre. Et oui, en France, LES FRUITS ONT DU GOÛT ET UNE ODEUR. Ici, même dans le rayon bio, j'ai dû mal à trouver et sans parler du fait que les saisons ne sont pas du tout respectées. C'est un peu comme si tu mangeais une galette des rois au mois de juillet. N'importe quoi on est d'accord.
Je ne préfère pas évoquer le prix du vin et du fromage. Mais mon amour pour la raclette est inconditionnel au point que j'en ai mangé une quand je suis rentrée en juillet dernier. Parce que dans nos maisons en pierre et de poupées, il fait frais, et ce, sans clim.

Après y' en a qui diront que si tu es parti(e) au Canada pour manger à la française, c'est un peu ballot. Dois-je te rappeler que le 16 nov. 2010, le «repas gastronomique des Français» a officiellement fait son entrée au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco? Oui oui, notre bouffe est considérée comme un "chef d'oeuvre".


La mode...ou pas: Quand je suis à Paris, j'adore regarder les gens, j'ai l'impression d'assister à un défilé DIOR. Ça change des filles en pyjama (oui, on en voit souvent à Toronto) et en legging portés comme des PANTALONS #wtf
Alors du coup, je regarde les parisiennes et j'ai envie de faire comme ici et de leur dire "I love your outfit!". Sauf que je me retiens, parce qu'à Paname, les filles se jalousent. C'est plus in tu comprends. 

Côté transports, en France, j'ai l'impression d'être en 2050. Voilà, y'a rien d'autre à ajouter.

À part ça, tu m'entendras souvent dire "je suis ok" pour dire "je suis d'accord" qui vient de l'anglais "I am ok/fine with that", c'est pas pour me la raconter, c'est une habitude que j'ai chopée ici. Ils traduisent littéralement de l'anglais au français. Un peu comme ma mère qui fait ça avec l'allemand ("je vais chercher la poste" pour dire "je vais chercher le courrier").  Tu peux soit me trouver originale, soit te moquer de moi, de toute façon I don't care.

Ah et puis j'ai le réflexe de vouloir faire un hug, ça a un peu surpris mes amis qui ont dû penser que j'étais en manque de contact physique (sans commentaire, merci) alors que je les saluais à l'américaine #itsallaboutswag

MAIS SURTOUT...

Tu rentres avec ce positivisme et cette ouverture d'esprit canadien si agréable qui fait que tu n'as donc, en général, aucun problème avec les autres religions, le mariage homo et le fait qu'ils adoptent (en ce qui me concerne, j'ai toujours été tolérante par rapport à ça), parce qu'à Toronto, ils en font même la publicité dans le métro. Tu seras tellement ouverte d'esprit qu'on te prendra pour une grosse bobo alors qu'en fait t'as juste été voir ailleurs.  Du coup, t'as envie de dire à beaucoup de français "chill les gars!". Mais tu ne le fais pas, t'as déjà l'air assez bizarre à sourire pour un oui et pour un non.




Sinon, certains penseront que pendant toutes ces années t'étais en espèce d'érasmus prolongé, alors si tu rentres comme moi, célibataire et sans enfants, on va peut-être penser que t'as envie d'être étudiante à vie. Sauf que tu ne rentres pas fauchée et que tu peux te payer des goûter chez Laduré. ET OUAIS.

21 commentaires

  1. Oh oui ce delage on le garde, crois moi!
    Ca fait de nous des etres super speciales. :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien ris, et je t'avoue que je me suis dis l'espace d'un instant que quand même ça doit être cool la bas !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Canada a été une expérience formidable et me permettra d'apprécier l'Europe à sa juste valeur :)

      Supprimer
  3. mouahahah la photo du rayon des yahourts, je l'ai fait aussi :D et le rayon des vins aussi, et les zoom sur les prix... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait créer un groupe, un peu comme les alcooliques anonyme... "Bonjour je m'appelle Jasmin et je prends des rayons de yaourts en photo" :)

      Supprimer
  4. Je ne pensais pas qu'il y avait de telles différences entre le Canada et la France! Tu m'étonnes, après 8 ans passé dans un autre pays, t'as de quoi te sentir décalée! Mais ça te donne de l'ouverture d'esprit et un enrichissement personnel, c'est bien de savoir comment ça se passe ailleurs dans le monde :)
    Et pour le hug, je te comprends. Ca se fait plus en Allemagne aussi, et même si je suis restée là bas "seulement" 4 mois, ça m'a manqué quand je suis rentrée en France, je trouve ça tellement mieux comme manière de saluer ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui,il y'a plus de différences que l'on ne pense!
      Moi aussi j'aime bien les hug, du coup j'en fait aux amis qui ont habités au Canada ;)

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup tout cet humour que tu mets dans et article, et je m'y retrouve et avec divers exemples de mes trois expatriations comme le prix ou dire Hello, et Thank you aux vendeurs qui clairement se demandent de quelle planete tu descends, et quand je ralais pour le prix du mcdo/subway/starbucks/des converses, etc)(des fois, c'est un peu la classe, aux USA je me faisais souvent arreter sur mon look, alors qu'en France passe partout, mon ego leur dit merci :p)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :)
      C'est clair que vivre en Amérique ça booste l'ego!
      N'hésite pas à écrire toi aussi un article sur le sujet :)

      Supprimer
  6. J'avoue que depuis que je suis au Canada, j'ose le look "improbable" que je n'aurais jamais osé à Paris, où je trouve justement le regard jugeant, voire désapprobateur et même agressif assez stressant et intrusif. Finalement, c'est à Toronto que j'ai appris à assumer mes goûts et même à m'habiller (car j'étais le genre de filles qui portaient les tenues les plus monotones et classiques pour ne pas attirer l'attention), car personne ne va regarder de travers quelqu'un pour une question de look! Et on ne se fait pas non plus emmerder parce qu'on porte un short ou une jupe au-dessus du genou dans le métro et à n'importe quelle heure de la journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le Canada nous a libérées de tous les jugements lourdings français! On est devenues des "whatever" et c'est cool ;)

      Supprimer
  7. Moi qui ne fait que des minis voyages a chaque fois, je peux te dire que pour la bouffe française, je suis en manque à chaque fois xD Alors je te comprend à 100% (meme si ce n'est pas pareil lol) Mais je pense qu'à travers cet article tu exprimes bien ton envie de revenir en France ou du moins Europe !! Et e pense que ta différence fera tout !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et j'espère ne pas être déçue! :)

      Supprimer
  8. Très sympa ton article, il donne envie de partir découvrir de nouveaux horizons !

    Romy
    http://linconstance.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, c'est exactement l'effet recherché :)

      Supprimer
  9. Prendre en photo les rayons de yahourt ? tu m'étonnes! :)

    Je suis en Norvège, et à mon premier retour j'ai pris en photo le rayon de shampooing (il y avait plein de couleurs et de choix! et un rayon de 500mètres pour des shampooing, vendiou, alors qu'ici c'est 0.43m pour le shampooing, l'après-shampooing, le gel et le gel douche).
    La dernière fois, j'ai pris en photo le rayon céréales. C'est que moi, ici, je m'étais trouvé des céréales bien, mais elles ont disparu soudainement de tous les magasins, comme si d'un coup elles étaient devenues illégales. Et y'a pas d'ersatz aux céréales avec des petites pépites de chocolat.

    RépondreSupprimer
  10. de loin, je ne demande meme plus la gastronomie francaise, mais juste un yaourt par jour, un bon yourt, le bonheur...

    RépondreSupprimer
  11. Jasmin bravo pour votre article que j'ai choisit pour illustrer mon billet " Les regards sur la planète de nos webamis expatriés http://ow.ly/3k1u91" bon lundi.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .