Je suis une femme indépendante, et alors ?

jeudi, mars 06, 2014




Ça ne fait pas de moi une féministe avec du poil aux jambes, je te rassure.

Si je suis célibataire, ce n'est pas parce que je ne suis pas capable d'aimer. 

Amoureuse je l'ai été et même si aujourd'hui, mon coeur est à la limite de passer le contrôle technique, il bat encore. Je ne suis pas une robocop de l'amour. J'ai appris à être indépendante par la force des choses, parce que mon schéma familial bancal m'a poussée dans cette direction. Ça ne veut pas dire que je suis une cause perdue. 

En fait, je crois surtout que les femmes dans mon genre font peur. Pourquoi? Parce que je me suis toujours débrouillée seule. Sauf que, hé les gars, ça ne veut pas dire que je veux finir seule.

Et puis une fille comme moi, pas vraiment mystérieuse et fragile, ça intéresse moins. Je comprends, moi-même j'ai un faible pour les bad guy à la Drazic (#CeuxQuiSaventSavent) mais ça ne veut pas dire que tous les autres passent à l'oubliette (sauf les cas sociaux) (je ne suis pas assistante sociale). Et je ne vais pas me mettre à hurler parce que tu me serres dans tes bras. Je suis indépendante, pas allergique à l'homme.


Comme tout le monde, j'aimerais bien avoir quelqu'un qui m'attende à l'aéroport quand je reviens d'un voyage, avoir quelqu'un qui m'aide à porter mes courses, quelqu'un avec qui discuter et aller au ciné, quelqu'un qui soit assez bien dans sa peau pour m'aimer comme je suis et à qui mon CV ne fait pas peur (voyager ne signifie pas être instable ou qu'on a besoin de personne). Quelqu'un que j'ai envie de faire rentrer dans ma bulle. Parce qu'il en vaudra la peine. 


Peut-être bien que je vais devoir chercher du côté des hommes indépendants. Entre gens de même espèce, on devrait s'entendre non?


5 commentaires

  1. Totally d'accord avec toi. Une des raisons pour laquelle ma dernière (vraie) histoire s'est terminée c'est parce que le mec ne supportait pas mon indépendance, à 19 ans je suis partie de chez ma mère, ai pris un appart, payait mes factures, sortait avec mes copines, lui, était toujours chez ses parents et galérait pour trouver du taf. J'en pouvais plus de son sentiment d'infériorité, et que lui aurait voulu que je sois sur le même pied d'égalité ... sauf que non ! Bon, en plus de ça il était pas drôle donc cela n'arrangeait rien ...
    Comme une fameuse blogueuse (enmodegonzesse) m'a dit un jour, il faut savoir se débrouiller seule et être bien avec soi même avant de l'être avec quelqu'un. Pour finir, je dirais trouves quelqu'un qui t'apprécies juste comme tu es et serait assez intelligent pour ne pas considérer cette indépendance comme une tare. Fin du commentaire, vive nous.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ton article, c'est tellement vrai ce que tu racontes ! :O

    RépondreSupprimer
  3. une femme indépendante a tjs de l'expérience et c pour cela qu'elle fais peur. je ne comprend pas les hommes.une femme indépendante cherche juste l'amour peu un porte le métier l'argent . ah pardon l'amour c difficile a partager ça demande de l'engagement

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .