Le Service Volontaire Européen

samedi, décembre 08, 2012


Quand je suis partie un an en Allemagne, c'était grâce à un  programme plus ou moins connu, appelé le SVE.  Je suis ravie de l'avoir fait et je tenais à vous en parler car c'est une bonne étape avant de se lancer pour le Permis Vacances Travail, qui couvre des destinations plus lointaines.

 

C'EST QUOI lE SVE?

Ce programme "Jeunesse en Action" permet aux européens âgés entre 18 ans et 30 ans de partir vivre 6 mois ou un an dans un pays d'Europe. Il s'agit d'un volontariat  qui touche plusieurs domaines(culture, jeunesse, social, environnement etc). La participation est gratuite et le voyage, l'argent de poche, le gîte et le couvert, sont financés par la commission européenne.

À la fin, un Youthpass est remis au volontaire afin d'attester de son expérience d'apprentissage.



Je me suis donc inscrite dans un organisme d'envoi dans ma ville. J'ai épluché leur base de données et quand j'ai trouvé mon projet (éducatrice dans une clinique de cure en Allemagne), mon CV et ma lettre de motivation ont été envoyés. Une fois la réponse positive reçue, je suis allée à une formation de deux jours, tout frais payé, à Paris. J'y ai rencontré d'autres jeunes volontaires, nous nous sommes présentés, nous avons parlé de nos attentes quant à ce programme, et pourquoi nous avions choisi tel ou tel pays. J'avais donc déjà un pied dedans.

Et lors de ma formation, j'ai aussi appris que j'avais obtenu mon BTS (Merci Pauline!)

UNE FOIS LÀ-BAS, C'EST COMMENT?

D'abord, il faut savoir que nous avons un mentor personnel sur place qui nous suit pendant notre volontariat. Rassurant n'est ce pas?

Quand je suis arrivée, on m'a présenté mon logement, mes collègues et mon lieu de travail. J'ai été très bien accueillie mais quand mes parents sont partis, j'ai quand même pleuré comme une grosse merde un bon coup. Normal, première fois toute-seule-comme-une-grande. 



Je me suis vite mise dans le bain. Et un mois après avoir commencé, j'ai été à un séminaire de 2 semaines organisé pour tous les volontaires. Le mien s'est déroulé dans la magnifique ville de Munich et encore une fois, tout était pris en charge. J'étais avec un petit groupe très dynamique et sympathique composé d'espagnols, d'italiens, de français etc. On a parlé de notre expérience, présenté notre projet et on a eu le droit à plein d'activités intéressantes (visite de château, d'un studio de télé etc). L'auberge de jeunesse était propre, bien située et on a même pu y organiser une soirée d'au revoir. Je me suis liée d'amitié avec une volontaire italienne qui travaillait près de ma ville et à qui j'ai donc rendu visite par la suite. 





Comme je faisais un SVE d'un an, vers la fin de mon volontariat, j'ai eu le droit à un autre séminaire d'une semaine mais dans ma ville cette fois-ci. Donc rebelotte. Joie, joie et joie. 

Et puis pendant l'année ou les 6 mois du SVE, tous les volontaires ont un cours de langue (suivant le pays dans lequel vous êtes) une fois par semaine. Encore une fois, gratuit.
Je les suivais avec Astrid (une volontaire norvégienne) qui habitait dans le même village que moi. On avait un bon niveau toutes les deux, du coup notre prof a relevé la barre et nous a fait découvrir quelques bons romans allemands. Grâce à elle, j'ai aussi eu l'opportunité de donner des cours de français à un étudiant allemand. Payés! 

ALORS, HEUREUSE?

Plutôt deux fois qu'une. D'abord parce que je me suis découverte, j'ai réalisé que j'étais capable de partir seule et de bien me débrouiller. Ensuite, parce j'ai fait de merveilleuses rencontres. Avec Astrid on a vadrouillé (Milan, Berlin, Dresden et d'autres villes), on a profité un maximum de notre temps là-bas. J'ai rendu visite à ma famille, je me suis faite des amies allemandes et j'ai donc vécu une année en immersion totale. Si bien qu'à la fin, je cherchais mes mots en français. 

J'ai compris aussi que le monde était à mes pieds, et que j'étais prête à le découvrir. Ce que j'ai fait. 

Un peu.

4 commentaires

  1. Pour ma part, j'ai aussi fait un SVE...mais en Espagne (même si pendant un moment, n'ayant aucune réponse positive en Espagne, j'ai cherché des projets en Allemagne). Un merveilleux souvenir aussi pour ma part bien sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'apparemment, il est plus difficile de trouver des projets dans certains pays (très demandés bien souvent). C'est dommage que l'on entende pas plus parler de ce programme. Il n'a que des aspects positifs!

      Supprimer
  2. Bonjour,
    je serais intéressée par un SVE mais je me demande s'il faut que l'on crée entièrement notre projet ou s'il y en a de proposés au sein de l'organisation d'envoi (comme si on répondait à une annonce) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caroline,

      Un tas de projets qui touchent différents domaines(éducation, environnement etc) sont proposés par l'organisme, tu auras l'embarras du choix :)

      Tu ne regretteras pas l'expérience SVE, c'est certain!

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .